Newsletter

Catégories

Fabricants

A propos

Notre entreprise

Nous sommes un des leaders Français spécialiste en énergie mais aussi distributeur de composants. Nous représentons les plus grandes marques mondiales et nous pouvons proposer une gamme complète dans ces produits.

Notre équipe

Un département commercial comprenant les services Vente/Achat/Administratif et Financier.
Un département technique qui comprend notre unité de fabrication et assemblage. La production est constituée d’un bureau d ‘études et de techniciens qualifiés pouvant répondre à vos différentes attentes.

Informations

I.S.A. Electronique développe et construit des appareils et des systèmes complets selon vos spécifications. Nous fabriquons depuis des années des chargeurs, déchargeurs, alimentations secourues,… Pour tous types de batteries. Nous avons la possibilité de réaliser des prototypes, pré séries et séries. Nous mettons notre flexibilité et notre expérience à votre service pour vous proposer une solution d’après votre cahier des charges.

Nos atouts

Stock important – Soutien technique – Assemblage énergie – Commande programme – Expédition Chronopost 24h – Livraison par nos soins en région parisienne - Garanties des produits.

Secteurs d'activités

Alarme – Médical – Administration – Audio visuel – Industriel – Télécommunication – Militaire – Informatique – Monétique – Electronique…
Onglet montage et assemblage

Nos partenaires

     

     

     

     

     

     

     

Recyclage

ISA ELECTRONIQUE a fait le choix de la protection de l'environnement depuis longtemps et met à votre disposition des solutions pour faciliter le recyclage de vos piles et batteries usagées. Notre convention sur le recyclage est approuvée par le ministère de l'Environnement, conformément au décret en vigueur.
En partenariat  avec la Screlec, société anonyme créée en avril 1999 à l’initiative de fabricants d’accumulateurs, de téléphonie et d’électronique grand public, ainsi que de fédérations et de syndicat professionnels.
Un éco-organisme conventionné

Notre activité relève du Décret 99-374 encadrant la collecte et le traitement des piles et accumulateurs vendus au grand public. Tous les deux ans, les Pouvoirs Publics valident notre activité et nous fixent de nouveaux objectifs par l’intermédiaire d’un conventionnement.  

 

Par respect pour l'environnement, ISA ELECTRONIQUE met à votre disposition des bacs de récupération de piles usagées. Aucun tri préalable n'est nécessaire. Sur un simple appel, nous  pouvons récupérer toutes vos piles, accumulateurs et batteries. Un tri est effectué par famille de famille. Enfin la valorisation des composants se fait de manière séparée vers des filières dédiées. Dès lors qu'elles sont recyclées, nous vous remettons un document, preuve du recyclage de vos déchets. Vous bénéficiez ainsi d'une traçabilité totale du processus de récupération et de traitement de vos piles usagées.
Grâce à l’effort de tous, nous pourrons contribuer ainsi à préserver efficacement et durablement l’environnement !

DEEE

La DEEE (Déchets ménagers des Equipements Electriques et Electroniques) désigne les déchets des matériels électriques et électroniques. Depuis 2006, les revendeurs d’équipements électriques et électroniques ménagers sont tenus d’informer leurs acheteurs du montant de contribution visible dont les producteurs se sont acquittés pour chaque équipement qu’ils mettent sur le marché et qui a déjà été répercutée par les différents acheteurs de la chaîne.


Le décret n°2005-829 du 20 juillet 2005 prévoit en effet que les producteurs (fabricants, importateurs, ou distributeurs de marques propres) assurent l’enlèvement et le traitement des DEEE ménagers collectés sélectivement. Ils adhèrent pour cela à un organisme agrée qui organise cet enlèvement et ce traitement, et auquel ils versent, pour financer leurs obligations, une contribution par équipement mis sur le marché.


Le montant de cette contribution par équipement est la contribution visible, également appelée éco-contribution, éco-participation, contribution environnementale ou coût de l’élimination. Ce montant est répercuté à l’identique et de manière visible jusqu’au consommateur final pendant une période transitoire. La contribution visible est un élément du coût total de l’équipement et non une taxe.

Developpement Durable

Politique et Philosophie Environnementale de notre entreprise.

La Société ISA Electronique a été l’un des pionniers de l’industrie des énergies autonomes à mettre en place une politique Environnementale et Écologique, le tout dans une optique de Développement Durable. Notre convention est approuvée par le ministère de l’écologie et du développement.

Le recyclage

L’entreprise a développé un partenariat avec la Screlec pour la collecte des piles, accumulateurs et batteries usagées. Notre recyclage s’inscrit dans un strict respect de l’environnement et est approuvé par le ministère de l’environnement conformément au décret en vigueur.

Norme ATEX

La norme ATEX est devenue obligatoire depuis le 1er juillet 2003. Tout nouveau matériel acheté à compter de cette date doit être marqué ATEX.

 

Exemples de codifications:

 

 

En plus de ce marquage doivent figurer les informations suivantes :


• nom et adresse du fabricant
• numéro de l’organisme réalisant le contrôle fabrication
• année de fabrication, numéro de série et désignation du produit
• numéro du certificat ATEX (avec nom de l’organisme certificateur, date de délivrance, numéro de série…)
• température ambiante du produit (si au-delà de –20°C ou +40°C)

Directive ROHS

La directive Européenne ROHS DE 2002/2003, est relative à la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques.


Les appareils ne doivent plus contenir de:

- Plomb (Pb)
- Mercure (Hg)
- Cadmium (Cd)
- Chrome Hexavalent (Cr (Vi))
- Polybromobiphényles (PBB)
- Polybromodiphényléthers (PBDE)

Le Comité d'Adaptation Technique (CAT) au titre des directives DEEE (relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques) et RoHS est arrivé à la conclusion qu'aucune de ces directives ne toucheraient les piles, batteries et accumulateurs.

Certains de nos fournisseurs, de leurs propres initiatives, ont alors mis fin à l'utilisation de brasures à base de plomb pour la soudure de l'étamage (languettes pré-soudées). C'est ainsi que toutes les piles cylindriques au lithium avec languettes soudées doivent utiliser un étamage sans plomb.
Les produits contenant du lithium représentent un certain risque pour le personnel logistique, pour les transporteurs mais aussi pour l’environnement avec les substances chimiques qu’ils contiennent. C’est pour cette raison qu’ils sont soumis aux directives des produits dangereux. Le lithium est un produit dangereux, nous vous conseillons de conserver nos emballages d’origine pour toute réexpédition.

Cette directive nous impose des tests particuliers pour tous les produits assemblés, mais aussi des emballages et des documents d’informations spécifiques.

Directive 2006/66/CE relatives aux piles et accumulateurs ainsi qu’aux déchets de piles et d’accumulateurs et abrogeant du nouveau décret 2009-1139.

La présente directive interdit la mise sur le marché de certaines piles et certains accumulateurs contenant du mercure ou du cadmium dans une proportion déterminé. De plus, elle encourage à collecter et recycler des déchets de piles et d'accumulateurs, ainsi qu'une amélioration de la performance environnementale. Elle vise à réglementer le recyclage et le marquage des produits (poubelle barrée, bannissement de certaines substances telles que le mercure, marquage clair informant de la teneur en métaux lourds...etc.).L'objectif est de réduire la quantité des substances dangereuses, notamment le mercure, le cadmium et le plomb, rejetées dans l'environnement, grâce à la réduction de la quantité de ces substances dans les piles et accumulateurs et grâce au traitement et à la réutilisation de ces substances.
 

Directive ROHS

Les produits contenant du lithium représentent un certain risque pour le personnel logistique, pour les transporteurs mais aussi pour l’environnement avec les substances chimiques qu’ils contiennent. C’est pour cette raison qu’ils sont soumis aux directives des produits dangereux. Le lithium est un produit dangereux, nous vous conseillons de conserver nos emballages d’origine pour toute réexpédition.

Cette directive nous impose des tests particuliers pour tous les produits assemblés, mais aussi des emballages et des documents d’informations spécifiques.

Directive 2006/66/CE relatives aux piles et accumulateurs ainsi qu’aux déchets de piles et d’accumulateurs et abrogeant du nouveau décret 2009-1139.

La présente directive interdit la mise sur le marché de certaines piles et certains accumulateurs contenant du mercure ou du cadmium dans une proportion déterminé. De plus, elle encourage à collecter et recycler des déchets de piles et d'accumulateurs, ainsi qu'une amélioration de la performance environnementale. Elle vise à réglementer le recyclage et le marquage des produits (poubelle barrée, bannissement de certaines substances telles que le mercure, marquage clair informant de la teneur en métaux lourds...etc.).L'objectif est de réduire la quantité des substances dangereuses, notamment le mercure, le cadmium et le plomb, rejetées dans l'environnement, grâce à la réduction de la quantité de ces substances dans les piles et accumulateurs et grâce au traitement et à la réutilisation de ces substances.
 

Transport

Les produits contenant du lithium représentent un certain risque pour le personnel logistique, pour les transporteurs mais aussi pour l’environnement avec les substances chimiques qu’ils contiennent. C’est pour cette raison qu’ils sont soumis aux directives des produits dangereux. Le lithium est un produit dangereux, nous vous conseillons de conserver nos emballages d’origine pour toute réexpédition.

Cette directive nous impose des tests particuliers pour tous les produits assemblés, mais aussi des emballages et des documents d’informations spécifiques.

Directive 2006/66/CE relatives aux piles et accumulateurs ainsi qu’aux déchets de piles et d’accumulateurs et abrogeant du nouveau décret 2009-1139.

La présente directive interdit la mise sur le marché de certaines piles et certains accumulateurs contenant du mercure ou du cadmium dans une proportion déterminé. De plus, elle encourage à collecter et recycler des déchets de piles et d'accumulateurs, ainsi qu'une amélioration de la performance environnementale. Elle vise à réglementer le recyclage et le marquage des produits (poubelle barrée, bannissement de certaines substances telles que le mercure, marquage clair informant de la teneur en métaux lourds...etc.).L'objectif est de réduire la quantité des substances dangereuses, notamment le mercure, le cadmium et le plomb, rejetées dans l'environnement, grâce à la réduction de la quantité de ces substances dans les piles et accumulateurs et grâce au traitement et à la réutilisation de ces substances.